Home Santé Si cette « herbe » pousse dans votre jardin, ne l’arrachez pas...

Si cette « herbe » pousse dans votre jardin, ne l’arrachez pas ! Voici la raison.

3334
0
SHARE

herbe-768x514

Originaire des régions subtropicales et tropicales, sa consommation est ancrée depuis 2000 ans en Inde et en Perse.

Utilisé comme légume, épice et plante médicinale dans l’Egypte ancienne, le pourpier a fait l’objet d’une description précise au 13 ème siècle par Albert le Grand. En l’an 1536, il est cité pour la première fois comme plante cultivée par Jean de La Ruelle.

Grâce à sa texture mucilagineuse, le pourpier devient très prisé en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, ou il fait l’objet d’une culture aujourd’hui.

Désigné comme mauvaise herbe et arraché par les jardiniers, le pourpier est en réalité une source intarissables d’avantages.

On le retrouve aujourd’hui retrouver dans « Mesclun » (mélange de plantes à salade) en vente dans les supermarchés.

Voici les raisons pour lesquelles vous devriez consommer cette herbe :

Un riche antioxydant.

Le pourpier est riche en antioxydants, en calcium et en fer. Avec tous les avantages santé naturels qu’il procure, il peut facilement détrôner votre supplément.

Il pousse partout.

Une seule plante est capable de vivre plus de 25 ans à cause de sa forte résistance.  De la on peut conclure aisément qu’il n’est pas surprenant que le pourpier renforce votre système immunitaire et améliore votre santé globale.

Sa forte teneur en acides gras oméga-3 et en vitamine A (plus que tous les légumes à feuilles vertes) vous procure une protection contre plusieurs types de cancers

Afficher l'image d'origine

Le pourpier est puissant.

Son goût agréable est proche du citron avec une texture croquante. Il représente un complément parfait pour une recette ou comme substitut de la laitue et les épinards. Sa forte teneur en protéines vous aidera à fortifier votre organisme.

Encore plus de raisons de l’essayer.

Le pourpier a des effets étonnants sur votre santé. En effet, il aide à prévenir les AVC et les maladies cardiaques. Il a été démontré que les enfants qui consomment cette plante sont moins susceptibles de développer des symptômes de TDAH, d’autisme et d’autres troubles du développement.

Comestibilité/toxicité et usages alimentaires

  • Crues, les tiges et feuilles possèdent une agréable saveur acidulée et sont croquantes et juteuses.
  • Cuites, elles forment un excellent légume que l’on préparer de diverses manières, à la méthode des haricots verts.
  • Elles peuvent être consommées en grande quantité, tout en sachant que de fortes doses peuvent se montrer un peu laxatives.
  • Elles ont été aussi parfois utilisées comme condiment, conservées au vinaigre comme les cornichons ou les câpres.
  • Les graines peuvent être consommées en bouillie, céréale, mais il faut s’armer de patience pour en récolter suffisamment !
  • Le pourpier est riche en vitamines B et C et en fer.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here