Home Santé Cette recette simple et puissante éloignera le cancer de l’estomac !

Cette recette simple et puissante éloignera le cancer de l’estomac !

468
0
SHARE

Le cancer de l’estomac, causes et symptômes

Le cancer de l’estomac apparaît dans 95% des cas, sous forme d’adénocarcinome, c’est-à-dire que la tumeur cancéreuse de développe au niveau des cellules de la muqueuse gastrique. Il est généralement dû aux causes suivantes :

  • Une prédisposition génétique,
  • Des antécédents familiaux,
  • Une consommation excessive de sel, d’aliments fumés et de viandes,
  • Un régime alimentaire pauvre en fruits et légumes,
  • Le tabagisme,
  • Des maladies gastriques causées par une contamination à la bactérie Helicobacter Pylori, telles que la gastrite atrophique, l’inflammation chronique de l’estomac, etc.

Le danger du cancer de l’estomac vient de l’apparition tardive de ses symptômes, ce qui ne permet pas un diagnostic précoce. Il est donc recommandé de consulter en urgence, si vous remarquez l’un des signes suivants :

  • Douleur au niveau de la partie haute de l’abdomen,
  • Nausées et vomissements fréquents,
  • Fatigue et perte de poids excessive,
  • Perte d’appétit,
  • Dysphagie ou sensation de blocage lors du passage des aliments,
  • Saignements gastro-intestinaux,
  • Anémie chronique.

Comment prévenir le cancer de l’estomac ?

Pour réduire vos risques de souffrir du cancer de l’estomac, il est vivement recommandé d’adopter de nouvelles habitudes plus saines, à commencer par l’arrêt immédiat du tabac et l’adoption d’un régime alimentaire faible en sel et riche en légumes et fruits à forte teneur en fibres, en nutriments et en antioxydants.

D’ailleurs, il existe un aliment extrêmement efficace contre le cancer de l’estomac : la choucroute (chou fermenté et non le plat alsacien).

La choucroute, dont on donnera la recette un peu plus bas, est très bénéfique pour le système digestif et les intestins qu’elle purifie et détoxifie. En effet, la choucroute est riche en eau, en glucides, en bêta-carotènes, en vitamines B, C, E et K,  en minéraux (potassium, magnésium, calcium…) qui aident à renforcer les défenses du système immunitaire et à augmenter ses capacités à lutter contre les agents pathogènes et les infections. De plus, sa teneur en acide lactique contribue à régénérer la flore intestinale, connue pour son rôle primordial dans l’absorption des nutriments et le maintien du bon fonctionnement des intestins, ainsi qu’à compenser la baisse de la sécrétion de l’acide chlorhydrique au niveau de l’estomac (hypochlorhydrie gastrique), ce qui augmente considérablement la qualité de la digestion.  Également riche en enzymes qui jouent le même rôle que les enzymes pancréatiques, et en composés photochimiques aux propriétés antibiotiques et anticancéreuses, la choucroute améliore la digestion, lutte contre les différents troubles et maladies qui lui sont liés tels que la constipation, les ballonnements, les hémorroïdes, etc. Elle favorise l’élimination des déchets et toxines et prévient la prolifération des bactéries néfastes dans les intestins et le développement des cellules cancéreuses.

D’ailleurs, une méta-analyse réalisée sur près de 206 études et dont les résultats ont été publiés dans le Journal of The American Dietetic Association, a révélé que la consommation des crucifères, considérés comme des « super-légumes » est associée à une protection efficace contre de nombreux types de cancer (sein, prostate, foie, côlon, estomac…), à condition qu’ils soient bios, crus ou légèrement cuits à la vapeur pour préserver leur phyto-nutriments et les composés sensibles à la chaleur telles que la vitamine C.

Recette maison de choucroute :

Ingrédients :

  • 1.5 kg de chou (blanc ou rouge),
  • 0.5 kg de sel,
  • 6 feuilles de laurier,
  • 1 cuillère à soupe de grains de poivre
  • Quelques morceaux de coing,
  • Cumin, fenouil, raisins, pomme (pour plus de goût)

Préparation :

Dans un pot propre et sec, à fermeture hermétique, placez une couche de chou coupé puis une couche de sel et d’épices, et continuez ainsi jusqu’à épuisement des ingrédients. Ensuite, remplissez votre pot d’eau bouillante en vous assurant qu’il couvre tout le chou, sans laisser d’espace vide entre l’eau et l’ouverture du pot. Fermez soigneusement votre pot pour éviter d’y laisser pénétrer l’air et ainsi éviter la pourriture de votre choucroute. Gardez le tout à température ambiante, jusqu’à ce que le chou commence à ramollir (1 mois environ), puis placez-le dans un endroit frais, dont la température ne dépasse pas les 5°C.

Au moment de servir, pensez à tremper votre choucroute dans de l’eau et de l’égoutter pour en éliminer l’excès de sel. Bon appétit !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here