Shampoing solide : voici comment le faire soi-même (vidéo)

655
0
PARTAGER

Le shampoing solide est un produit star de la beauté zéro déchets. Se présentant sous différentes formes :  galet, pain, savon, cannelé, etc… Il est toujours « dur » et sec, d’où son nom.

Dès qu’il entre en contacte avec l’eau, il mousse abondamment suivant le ou les tensioactifs utilisés. Il est à la fois détergent, nettoyant et doux (selon la formule utilisée).

On peut trouver aisément plusieurs marques de shampoing solides dans le commerce. Mais pourquoi faire des dépenses inutiles quand le produit est assezassez facile à confectionner à la maison.

Shampoing solide : une alternative écolo

Chaque année en France, près de 5 shampoings liquide sont vendus chaque seconde, et autant de tonnes de plastique jetées. Et de quoi est composé un shampoing liquide ? A 80%, il est constitué d’eau, les 20 % restants sont des tensioactifs, des huiles ou des beurres, des actifs, des conservateurs, et des parfums. D’où l’intérêt des shampoings solides, qui eux vont à l’essentiel !

Son usage est très simple et hyper pratique : il suffit de mouiller ses cheveux et de passer le shampoing solide sous l’eau avant de le frotter sur la tête pour le faire mousser.

Pour résumer, l’utilisation d’un shampoing solide est :

  • Economique : un shampoing solide dure très longtemps
  • Écologique : il ne nécessite pas de conditionnement …
  • Pratique : on peut aisément l’emporter en voyage
  • Efficace : il est très efficace car la plus grande partie de sa formulation est composée d’actifs.

Les ingrédients de la recette : 

  • 20 g de tensioactif SCI (Sodium Cocoyl Isethoniate)
  • 5 g d’huile de coco
  • 5 g d’huile d’avocat
  • 3 g de poudre de plante, ici ortie
  • 5 g d’hydrolat de lavande
  • 2 g de miel toutes fleurs

Le pourquoi du choix des ingrédients :

  • L’huile de coco nourrit et lisse la fibre capillaire pour rendre vos cheveux brillants et vigoureux.
  • L’huile d’Avocat  apporte brillance et vigueur aux cheveux, sans oublier la stimulation de la pousse.
  • La poudre d’ortie fortifie la chevelure, prévient et combat la chute, régule le sébum et apaise les états pelliculaires
  • L’hydrolat de lavande purifie et adoucit les cheveux.
  • Le miel de par son pouvoir émollient, favorise l’hydratation.

Les conseils avant de commencer la préparation du shampoing solide

  • Porter un masque en cas d’utilisation de sodium lauroyl sarcosinate (SLSA) et de sodium cocoyl iséthionate (SCI).
  • Prendre des précautions en manipulant les huiles essentielles, celles-ci pouvant brûler ou irriter la peau ou les yeux. Rincées durant le shampoing, elles ne sont toutefois pas dangereuses une fois mélangées dans le soin.
  • Désinfecter le plan de travail, les contenants et les ustensiles avant de commencer toute opération.
  • SCI = sodium cocoyl iséthionate

 

Comment procéder pour préparer le shampoing solide

Il suffit de mettre tous les ingrédients au Bain-marie, jusqu’à obtention d’une belle pâte bien lisse, puis couler en moule et laisser durcir. Démouler, votre shampoing est prêt à l’emploi !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here