Accueil Santé Cholestérol : signes d’excès, causes, conséquences et risques

Cholestérol : signes d’excès, causes, conséquences et risques

Symptômes du cholestérol et signes d’excès de cholestérol

Les symptômes du cholestérol sont totalement indétectables sans analyse sanguine. En effet, vous pouvez très bien vivre avec des niveaux de cholestérol élevés sans même vous en rendre compte et la plupart des gens apprennent qu’ils ont des problèmes de cholestérol seulement après les résultats d’une prise de sang.

En raison de l’absence de symptômes du cholestérol, il est donc important vos niveaux de cholesterol avant que vous souffriez des premiers signes de problèmes cardiaques.

Les problèmes cardiaques et les maladies du cœur

Lorsque vous avez des niveaux de cholestérol élevés, le cholestérol s’accumule et bloque le passage des artères. Le cholestérol ralentit alors le passage du sang ou le bloque complètement.
Les symptômes de problèmes cardiaques et de maladies du coeur dûes au cholestérol sont:

  • Des douleurs à la poitrine: c’est l’impression de se sentir oppressé avec une pression sur la poitrine, comme si quelqu’un s’asseyait sur vous
  • La nausée, des vertiges
  • Le souffle court et des palpitations
  • Avoir froid aux extrémités des membres

Attaque Cérébrale, Accident Vasculaire Cérébrale, Hémorragie Cérébrale

Il existe plusieurs signes symptômes qui quand ils sont combinés permettent de diagnostiquer un risque d’attaque cérébrale dûe aux conséquences du cholestérol.

  • Perte d’énergie et de force dans le visage, les bras, les jambes et particulièrement sur tout un côté du corps
  • Difficulté à s’exprimer et à trouver les mots pour parler, difficultés à former les mots et à parler
  • Troubles de la vision sur un oeil ou perte de la vue
  • Sensation de vertige, fièvre, maux de tête

Analyse sanguine et prise de sang

Comme vous l’aurez compris, vous pouvez très bien avoir l’impression d’être en bonne santé tout en ayant des taux élevés de cholestérol car un cholestérol élevé n’a pas de symptômes directement détectables. Il vous faut donc procéder à un test de votre niveau de cholestérol lors d’une analyse sanguine. Si il n’est pas traité, un fort taux de cholestérol conduit à des problèmes cardiaques et vasculaires.

Les causes du cholestérol

Les causes d’un taux de cholestérol élevé sont nombreuses. Les principales causes du cholestérol sont les aliments de votre régime alimentaire, votre âge, le poids, votre sexe, vos maladies et votre style de vie.

Aliments 

Il existe deux types d’aliments qui sont la cause de l’augmentation du niveau de cholestérol dans le sang.

  • Manger des aliments qui ont des taux élevés de graisses saturées, même si ces graisses ne contiennent pas de cholestérol. Les graisses saturées se trouvent principalement dans les aliments tels que le beurre, la viande, le fromage ou encore la noix de coco.
  • Manger des aliments qui contiennent des niveaux élevés de cholestérol comme les oeufs ou la viande rouge.

Age 

Le taux de cholestérol dans le tend à augmenter avec l’âge. L’âge rentre donc souvent en ligne de compte dans le choix du traitement du cholestérol par le médecin.

Poids 

Les personnes qui sont en surpoids ou qui souffrent d’obésité ont plus de probabilités d’avoir des taux de cholestérol élevés dans le sang. L’endroit du corps où se situe le surpoids peut aussi jouer un rôle dans le niveau de cholestérol. Par exemple, les risques sont plus élevés lorsque le surpoids se trouve dans la région abdominale (à la différence d’un surpoids dans les jambes ou dans les fesses)

Sexe 

Les hommes ont généralement des niveaux plus élevés de cholestérol LDL (cholestérol basse densité aussi appelé mauvais cholestérol) et des niveaux moins élevés de HDL (lipoprotéines de haute densité, ou bon cholestérol) que chez les femmes, en particulier avant cinquante ans. Après cinquante ans, et dans les années qui suivent la ménopause, la diminution du niveau d’oestrogènes (hormones sexuelles) peut causer une augmentation du mauvais cholestérol chez les femmes.

Maladies et cholestérol

Le diabète peut faire baisser le taux de bon cholestérol, augmenter le niveau des triglycérides et provoquer le développement de l’artériosclérose (dépôt de lipides et de cholestérol sur les artères).
L’hypertension peut aussi causer une artériosclérose dont le traitement peut faire baisser le niveau de bon cholestérol et augmenter le niveau de mauvais cholestérol.

Style de vie 

Votre rythme de vie peut affecter votre taux de cholestérol: par exemple le stress ou la cigarette diminuent votre taux de bon cholestérol d’environ 15%. A l’inverse, faire du sport et de l’exercice permet de réduire votre taux de mauvais cholestérol. De plus, le sport permet de réduire votre poids et donc de diminuer les chances de connaître des problèmes de cholestérol.

Conséquences et risques 

Un taux de cholestérol élevé laissé sans traitement a pour conséquence la formation de plaques et de dépôts de graisse sur les artères. Ce phénomène lié à l’excès de cholestérol dans le sang s’appelle l’athérosclérose et peut avoir des conséquences différentes en fonction de l’endroit où se forment l’accumulation de cholestérol. En effet, si il n’est pas traité, l’excès de cholestérol est un facteur à risque de graves maladies cardiaques et d’accidents vasculaires comme les angines de poitrines, les infarctus ou encore les accidents vasculaires cérébraux.

D’une façon général, l’athérosclérose se développe sur:

  • les artères coronaires, qui font circuler le sang dans le coeur
  • l’aorte, qui délivre le sang du coeur vers le reste de l’organisme
  • les carotides, qui acheminent le sang vers le cerveau
  • les artères périphériques qui font circuler le sang vers les jambes
  • les artères rénales

La formation des plaquettes causées par le cholestérol a pour conséquence de réduire le bon acheminement du sang dans le reste du corps. L’excès de cholestérol crée donc un risque de maladie coronariennne (maladie cardiaque) ou de maladie artérielle en raison du rétricissement du passage du sang dans les artères. Si les artères se bouchent complètement, le sang n’est plus suffisamment acheminé vers le coeur ou le cerveau, ce qui a pour conséquence un risque de crise cardiaque (infarctus) ou d’accident vasculaire cérébrale.

Si vous avez un taux de cholestérol élevé, votre médecin vous a déjà probablement recommandé de réduire votre niveau de mauvais cholestérol et d’augmenter votre niveau de bon cholestérol en changeant votre style de vie, en suivant un régime alimentaire faible en cholestérol ou en faisant davantage de sport.

Les maladies cardiaques 

Les premiers symptômes des maladies cardiaques sont les douleurs à la poitrine, appelées angines de poitrine, les malaises thoraciques, des difficultés à respirer et le souffle court. L’intensité des symptômes d’une maladie cardiaque varie d’une personne à une autre, celle-ci pouvant passer d’une douleur presque inaperçue à une douleur bloquante pour toutes les activités du quotidien. En plus du cholestérol, le risque de maladie coronarienne est augmenté en cas de tabagisme.

Les angines de poitrine

Les angines de poitrine surviennent lorsque les besoins du coeur en oxygène sont supérieurs aux niveaux d’oxygène transportés dans le sang. Ce type de malaise survient généralement après un effort physique important, lorsque le coeur doit fonctionner davantage. La sensation de ce malaise est celle d’une douleur à la poitrine, comme si elle était écrasée sous le poids de quelque chose, mais elle peut aussi être ressentie dans les épaules, les bras, le cou et le dos. Une angine de poitrine se soigne généralement par du repos et parfois avec des médicaments pour réduire la douleur.

L’accident vasculaire cérébral (AVC)

Lorsque le cholestérol a pour conséquence la formation de dépôts sur les carotides qui acheminent le sang vers le cerveau, le risque d’accident vasculaire cérébrale est beaucoup plus important que la normale. Dans le cas d’un risque d’accident vasculaire, un chirurgien peut enlever les plaques formées sur les artères carotides par une intervention appelée endartériectomie carotidienne. Malgré tout, cela ne traite pas définitivement les problèmes liés aux maladies cardiaques et un traitement par médicaments ainsi qu’un changement de style de vie seront nécessaires pour ralentir la progression de la maladie provoquée par le cholestérol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici