Home Santé Les études sont formelles : Le faux miel est partout ! Voici...

Les études sont formelles : Le faux miel est partout ! Voici comment faire la différence

1504
0
SHARE

faux-miel

En faisant les courses, on se trouve face à différents types de miel. Plusieurs hésitent entre le miel de qualité artisanale et l miel de synthèse, celui avec un emballage en plastique en forme d’ours et dont le prix est mystérieusement bas.  Un conseil…avant d’opérer un choix, pensez à la qualité intrinsèque du produit…et non le prix.

Une enquête menée par Food Safety News sur le miel commercialisé dans les supermarchés montre que les 3/4 (presque 75%) des confections de miel qui transigent par les étalages des magasins ont reçu un traitement d’ « ultra-raffinerie ». Ce traitement enlève non seulement les impuretés telles que la cire, mais également toute trace de pollen.

Certaines marques procèdent à des filtrations très poussées.

L’excès de filtration est un peu problématique

Certains pensent que le pollen et les autres soi-disant « impuretés » sont bénéfiques pour la santé et que leur soustraction ne semble pas avoir le moindre effet bénéfique. Les mêmes personnes soutiennent que le produit final est cher alors que sa durée de préservation n’augmente pas pour autant, contrairement aux prétentions des fabricants.

Mais selon FSN, le miel ultra-raffiné est à éviter perce que le pollen est la seule garantie qui permette de connaître la provenance géographique du miel. Le filtrage à outrance est une technique utilisé par ces producteur peu scrupuleux afin de cacher la provenance douteuse de certains types de miel et pour être plus précis on vise qui est frappé par une taxation de taille sur l’importation du fait de sa contamination fréquente aux métaux lourds et aux antibiotiques illégaux.

 

Food Safety News a mis des échantillons à la disposition de Vaughn Bryant, professeur à l’Université Texas A&M et éminent mélissopalynologue.

Les résultats sont formelles, ¾ des produits examinés ne contiennent pas de pollen et sont par conséquent non identifiables et potentiellement dangereux.

Voici le résultat de ses analyses:

  • 100 % du miel Winnie the Pooh vendu chez Walmart ne contient absolument pas de pollen
  • 100 % du miel de chez KFC et MacDonald’s ne contient absolument pas de pollen
  • 77 % du miel provenant de grossistes tels que Costco, Sam’s Club et Target ne contiennent pas de pollen
  • 100 % du miel vendu dans les pharmacies Walgreen et CVS Pharmacy ne contiennent pas de pollen

Par ailleurs, le miel acheté par des coopératives, des fermes et des épiciers tels que Trader Joes contient toute la quantité de pollen qu’il est censé contenir.

L’Union Européenne, quant à elle, s’est contentée de changer la législation sur l’étiquetage. En effet l’emballage doit contenir la mention « pollen » dans la liste des ingrédients si le produit en contient bien évidemment, et ce malgré les objections de certains apiculteurs, qui estiment que le pollen est un composant essentiel de leur produit.

 

Pour avoir une idée, 30 grammes de miel non raffiné contiennent approximativement 20 types de vitamines, 18 types d’acides aminés et 16 minéraux, ainsi qu’une quantité importante d’antioxydants et de phytonutriments.

En outre, ce miel non traité est une substance antibactérienne, antivirale et antifongique de premier ordre. Sa valeur nutritive est considérable puisqu’il contient des quantités considérables de vitamines B2, B3, B5, B6 et C, du magnésium, du potassium, du calcium, du sel, du soufre et du phosphate.

Pour l’instant, les consommateurs sceptiques ont la possibilité d’acheter du miel véritable chez des apiculteurs et dans des épiceries bio. L’enquête de la FSN a révélé que le miel vendu dans ces petits commerces ne contient que très peu, voire pas du tout de miel ultra-raffiné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here