Leptospirose : symptômes, diagnostic et traitement….

220
0
PARTAGER

La Leptospirose, de la famille des zoonoses, est une maladie infectieuse aussi bien transmissible de l’animal à l’homme que de l’homme à l’animal. Identifiée comme une maladie professionnelle par l’OMS, la prévalence de la leptospirose se révèle émergente en raison de la transmission et la circulation de la bactérie spiralée, hébergée par plusieurs mammifères à l’échelle mondiale. D’autant plus que cette maladie se disperse facilement dans les milieux à risque tels réservoirs, eau douce, rivière mais aussi chez les professionnels de santé en contact régulier avec les animaux infectés.

Symptômes de la leptospirose

Si les manifestations symptomatiques de la leptospirose sont souvent sans séquelles, une prise en charge immédiat et adéquat est nécessaire pour limiter son évolution vers une possible complication. A ses débuts, la leptospirose se présente avec des symptômes brutaux :

  • Céphalée
  • Forte fièvre
  • De vives douleurs musculaires, accompagnées dans bien des cas par une herpès labial
  • Dans les cas sévères, une insuffisance rénale ou des hémorragies internent peuvent apparaître

Prévention de la leptospirose

Pour diminuer le risque de contracter une leptospirose, il faut :
Eviter le contact avec de l’eau ou les sols mouillés susceptibles d’être contaminés :
– éviter de se baigner dans les eaux douces, en particulier après une crue ou une inondation ;
– protéger les blessures cutanées par des pansements étanches avant de pénétrer dans l’eau ; – porter des vêtements et des chaussures de protection pour travailler ou marcher dans l’eau ou sur des sols humides ;
– en cas de risque professionnel plus important, se munir d’équipements de protection adaptés (lunettes, gants, bottes, combinaison).

Eviter tout contact avec des animaux sauvages, en particulier les rongeurs, et dans certains cas avec les animaux domestiques.

D’un point de vue général, il faut des mesures de prévention à l’échelon collectif :
– dératisation,
– gestion des déchets,
– contrôle des effluents des élevages industriels,
– drainage des zones inondées…

En France, il existe de plus un vaccin efficace contre une souche principale de Leptospira pathogène. Il est proposé aux travailleurs particulièrement exposés tels les égoutiers et les éboueurs. De même, les chiens sont habituellement vaccinés contre la leptospirose.

Diagnostic et traitement

Cette maladie est souvent décelée lors d’un diagnostic différentiel, voire en cas d’alerte épidémique. En effet, sans la notion de risque, les symptômes de la leptospirose peuvent passer inaperçus. D’où l’importance des tests de dépistage si le risque de contamination est suspecté. Le traitement par voie antibiotiques (pénicille G ou amoxicilline) n’est efficace si la prise est effectuée au début de la maladie. Dans le cas contraire, des soins intensifs en milieu hospitaliers sont requis.

A savoir qu’un vaccin bivalent et bien tolérée existe en guise de prévention, administré à raison de 2 doses, sur deux semaines en alternance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here