Accueil Société Un beau sourire disparu à jamais : Âgée de 3 ans, elle...

Un beau sourire disparu à jamais : Âgée de 3 ans, elle est tuée à la garderie pour avoir refusé d’enlever son manteau

Une histoire effroyable et d’une violence sans précédent a eu lieu à Orange City, aux États-Unis. Une employée d’une garderie jette au sol une petite de 3 ans, lui infligeant par ce geste des blessures qui ont entraîné son décès.


Il s’avère que la vraie raison de cette explosion de violence extrême chez cette employé était le comportement le plus typique d’une garderie : la petite Autumn Elgersma  refuse d’ôter son manteau.

Cette personne en qui les parents avaient confiance pour garder leur enfant, a tué la petite fille parce qu’elle refusait de se conformer à sa demande.

L’agresseur, Rochelle Lynn Sapp, affirme dans un premier temps que l’enfant était tombée dans les escaliers, mais les blessures de la fillette ne correspondaient pas à description des faits.

La jeune femme a par la suite avoué tout et a été accusée de blessures volontaires et de mise en danger d’enfants ayant entraîné des lésions corporelles graves. Des accusations qui ont ensuite été transformées en meurtre au premier degré. Malheureusement, il n’y avait plus rien à faire pour la petite Autumn.

La fillette a été transférée à l’hôpital avec un traumatisme crânien et une fracture au crâne. Elle ne tardera pas à succomber à ses blessures…après deux jours dans le coma.

Ce verdict de culpabilité n’arrive pas à  soulager la douleur des parents et ne ramènera pas leur petite fille.

Malheureusement, il existe encore de nombreux cas dans lesquels les enseignants et les professionnels en service de garde maltraitent les petits. Le choix d’un établissement adéquat et sûr pour vos enfants reste difficile et délicat.

Nous sommes réconfortés par le fait qu’elle est maintenant avec son Sauveur, Jésus-Christ. Nous vous demandons de continuer vos pensées et vos prières pour notre famille.

N’hésitez pas à partager vos pieuses pensées à l’égard de la petite Autumn, et aussi à sa famille qui demeure inconsolable ! Espérons que cette histoire permettra de sensibiliser les parents sur le choix des encadreurs pour leurs petits et de pousser les encadreurs à faire preuve de plus de délicatesse et de compréhension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici