Grippe : symptômes, causes, traitement, prise en charge et prévention

180
0
PARTAGER

Qui n’a pas été atteint au moins une fois dans sa vie par la grippe ?
Appelée aussi influenza, elle est une infection due à l’atteinte par un virus à ARN. Ce dernier attaque l’appareil respiratoire c’est-à-dire le nez, les bronches, la gorge et les poumons. Elle s’étend sur une période de 3 à 7 jours.
Il faut savoir qu’il existe plusieurs souches du virus Influenza, A, B et C sont les plus connues. La grippe se propage rapidement, elle se transmet d’un individu à un autre par simple toux ou éternuement c’est ce qui fait sa nocivité.

Symptômes

Elle se caractérise principalement par :
– Une toux sèche,
– De violents maux de tête et de gorge,
– Un rhume et une rhinite,
– Des nausées,
– La fatigue.

Causes

Comme il a été dit ci-dessus, la grippe est provoquée par le virus de l’Influenza qui pénètre dans le corps et commence à proliférer dans les conduits respiratoires dans le but de se propager dans le sang.

Grippe : Maladie Influencée Par La Réponse Du Système Immunitaire

Une étude réalisée par des chercheurs français et américains a cherché à comprendre pourquoi certains attrapent la grippe saisonnière malgré leurs précautions, tandis que ceux qui ne prennent pas de précautions ne l’attrapent pas. La réponse viendrait de nos gènes et de notre système immunitaire.

Une signature génomique pour annoncer la grippe

Les chercheurs ont noté, chez 17 volontaires en bonne santé, une souche de la grippe saisonnière. Au bout de 132 heures d’expériences, seulement 9 d’entre eux sont tombés malades. Les 8 autres ne souffraient d’aucun symptôme chronique. Pour trouver une explication à cette différence de réponse immunitaire, des échantillons de sang ont été prélevés sur chaque volontaire, à plusieurs reprises. Chaque échantillon a été examiné afin de prélever les expressions génétiques de plus de 22000 gènes. Les résultats obtenus ont permis des données détaillées sur la réponse immunitaire des patients infectés.

Les résultats obtenus montrent que l’expression génétique influence la réaction du système immunitaire et détermine si le patient souffrira ou non de la grippe. Une signature génomique inflammatoire différencie le groupe en bonne santé du groupe malade. Cette signature peut être détectée 36 heures avant le début des symptômes chroniques de la grippe, permettant ainsi de prendre des précautions et de prévenir l’aggravation des symptômes.

 

Traitement

La grippe peut être traitée par des médicaments comme l’acétaminophène qui réduisent la fièvre et les malaises, on peut même utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens tel que l’Ibuprofène, mais le hic, c’est qu’il peut provoquer un ulcère stomacal.

Prise en charge

Il faut noter que la sécurité sociale prend en charge à 100 % le vaccin antigrippal des personnes dites à risque surtout dans le cas d’une pandémie telle que la grippe H1N1, mais vous pouvez recourir à une mutuelle pour vous faire couvrir tout vos dépenses concernant la grippe vu que c’est une infection saisonnière qui survient plusieurs fois dans la vie.

Prévention

La grippe est une infection mieux traitée avec la phytothérapie, surtout avec la plante échinacée, en même temps restez toujours au chaud, consommez des boissons chaudes et prenez des douches de vapeur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here