Thym : un remède naturel miracle !

125
0
PARTAGER

Ballonnements, mauvaise haleine, mal de gorge,nez bouché, toux, transpiration… On n’y pense pas toujours mais le thym que nous utilisons en cuisine est aussi une excellente plante médicinale.

En huile essentielle, en miel ou en tisane, voici comment vous soigner avec !

Du thym contre les ballonnements

Le thym contient des principes amers reconnus pour faciliter la digestion. En clair, il ne faut pas hésiter à l’utiliser en fin de repas pour éviter les lourdeurs digestives, les ballonnements, les crampes d’estomac et les flatulences en général.

En tisane : Jeter 1 pincée de feuilles de thym séchées dans une tasse puis verser dessus de l’eau bouillante. Couvrir et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes. Filtrer et boire une tasse à la fin des deux principaux repas. Ne pas dépasser 3 semaines de prise.

Il empêche la transpiration des pieds

Le thym est un excellent désodorisant !
En bain : Porter à ébullition 50g de thym séché dans 2 litres d’eau. Couvrir et retirer du feu. Laisser infuser 15 à 20 minutes puis filtrer et verser dans une bassine pour le bain de pieds. Faites 1 à 3 bains de pieds par semaine, pendant 10 minutes, tous les jours en cure de 10 jours.
A noter : Le thym exerce une action antiseptique qui peut être utile pour prévenir d’éventuelles mycoses de pieds.

Pour soigner les aphtes et la mauvaise haleine

Le thym est une plante antiseptique et cicatrisante. On peut ainsi l’utiliser pour soigner les aphtes, la gingivite (inflammation des gencives) ou encore en finir avec la mauvaise haleine !
En gargarisme : Porter à ébullition 150 cl d’eau puis y faire infuser 1 cuillère à café rase de thym à couvert pendant 1 à 2 minutes. Se rincer la bouche en gargarisme avec 2 cuillères à soupe de ce mélange, plusieurs fois par jour.

Contre la bronchite, l’angine, la sinusite ou encore la grippe !

 Le thym est LA plante à privilégier en cas d’infections des voies respiratoires. Elle facilite la transpiration, ce qui permet de faire baisser la fièvre. Elle combat les refroidissements et est antispasmodique ce qui lutte contre la toux. Des études* ont d’ailleurs démontré que la prise de sirop à base de thym permettait de réduire la durée et l’intensité des symptômes de la bronchite, et de soulager la toux.

En tisane contre la toux : Porter au frémissement 1 petite poignée de thym frais ou séché pendant 10 à 15 minutes dans un litre d’eau. Sucrer avec du miel de thym et boire 1 tasse toutes les 2 heures et au moment des quintes. Ne pas dépasser 3 semaines de prise.
En tisane pour dégager les voies respiratoires : Porter à ébullition 40cl d’eau. Eteindre le feu puis jeter dans l’eau 1 cuillère à café de thym et 1 cuillère à café d’échinacée. Laisser infuser une dizaine de minutes et boire 3 tasses par jour avec un peu de miel de thym. Ne pas dépasser 3 semaines de prises.
En inhalation pour dégager les voies respiratoires : Verser une goutte d’huile essentielle de thym à linalol dans un bol d’eau chaude (non bouillante) et respirer les vapeurs, une serviette sur la tête. L’inhalation peut aussi être réalisée à partir de feuilles séchées de thym infusées (laisser macérer pendant 1 heure 1 cuillère à soupe de feuilles de thym séché dans 25cl d’eau froide puis faire chauffer lentement sur le feu).
Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Le thym contre la baisse de tonus

L’essence de cette plante (plus particulièrement de ses feuilles) est à l’origine des propriétés stimulantes et fortifiantes de la plante. On la recommande en cas de fatigue, de baisse de tonus générale, d’anémie, de déprime ou encore de surmenage.

En tisane : Verser 150ml d’eau bouillante sur 1 petite cuillère à café rase de thym. Couvrir et laisser infuser 10 à 15 minutes. Filtrer et boire 2 tasses par jour.
En bain : Mettre 60g de thym dans 1 litre d’eau et porter à ébullition. Couvrir, retirer du feu. Laisser infuser 15 à 20 minutes. Filtrer et verser dans l’eau du bain. Durée du bain : 15 minutes.
A noter : Le bain au thym peut aussi aider à soulager les rhumatismes.

Pour apaiser le mal de gorge

Parce qu’il apaise l’inflammation de la gorge, il représente un remède efficace en cas de laryngite. Il est d’ailleurs reconnu par l’Organisation mondiale de la santé dans cette indication.

En gargarisme : Faire infuser 5g de feuilles séchées dans 10cl d’eau bouillante pendant 10 minutes. Se rincer la bouche avec le mélange. Ne pas dépasser 3 semaines d’utilisation.
Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Contre-indications

Les préparations à base de thym doivent être évitées en cas d’allergie aux plantes de la famille des Labiées (risque d’allergie croisée). L’huile essentielle de thym est contre-indiquée chez la femme enceinte, allaitante et les jeunes enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here