Home Santé Voici une liste complète des aliments qui luttent contre le cancer.

Voici une liste complète des aliments qui luttent contre le cancer.

1842
0
SHARE

une-liste-complete-des-aliments-qui-combattent-le-cancer
Pour s’assurer une prévention contre les maladies, il est impératif de faire attention à son alimentation. Selon l’OMS, 15 millions de décès chaque année ont pour cause le cancer. Toutefois, prévenir ou encore d’inhiber l’avancement d’une tumeur grâce à certains aliments est toujours possible.

Découvrez cette liste des aliments qui combattent le cancer.

Le citron

Riche en vitamines et minéraux, le citron renforce le système immunitaire et prévient les maladies. Sa forte teneur en antioxydants qui lui permet de prévenir l’apparition des cellules cancéreuses et  d’inhiber leur prolifération grâce à certains antioxydants (flavonoïdes, carténoïdes et limonoïdes).

L’ail

National Cancer Institute dévoile que, suite à l’étude du cas de Chinois qui consomment de l’ail chaque, cette habitude réduit les risques de cancer de l’estomac et de l’œsophage. Les chercheurs ont également remarqué que les hommes consommant 10 g d’aliments de la famille allium (échalotes, ciboulette, oignon…) par jour réduisaient leurs risques de cancer de la prostate de 50%.

L’ail renferme des antioxydants comme la quercétine ou des composés organo-sulfurés comme l’allicine, qui se dressent en obstacle contre la prolifération des cellules cancéreuses au niveau de la prostate, la vessie, le côlon et l’estomac.

L’avocat

L’avocat renforce le système immunitaire grâce à sa forte teneur en acides-gras mono-insaturés, en vitamines et en minéraux. En outre l’avocat renferme des caroténoïdes qui permettent une lutte efficace contre la prolifération des cellules cancéreuses.

L’absorption des caroténoïdes par l’organisme est optimale lorsqu’elle est combinée aux matières grasses présentes dans l’avocat. Selon les recherches, les caroténoïdes ont une capacité anti-cancer uniquement lorsqu’ils sont combinés avec les agents phytochimiques (isoflavones, flavonoïdes…) présents dans les agrumes, les herbes, les fruits et les légumes. N’hésitez pas à en consommer.

Le curcuma

Cette épice traitent les problèmes de digestion, des voies respiratoires, d’arthrite, etc. Un antibactérien, un antiseptique et anti-inflammatoire très efficace.

La curcumine inhibe une forme rare du cancer du cerveau appelée glioblastome. Les scientifiques ont conclu que cet ingrédient réduit la tumeur chez 81% des souris, sans montrer aucun signe de toxicité.

L’huile d’olive

Riche en acides gras mono-insaturés, cette huile réduit les risques de maladies cardiovasculaires. Elle renferme un polyphénol appelé l’oléocanthal (OC) capable de neutraliser les cellules cancéreuses. Ce composé est présent dans les huiles d’olives extra-vierges et peut être obtenu par extraction à froid, en dessous de 27°C.

Le chocolat noir

Le chocolat comprend des flavonoïdes qui agissent contre les cellules cancéreuses en inhibant leur multiplication. Ces antioxydants ont également la capacité de neutraliser les radicaux libres qui favorisent l’apparition de maladies comme le cancer.

Le thé vert

Le thé vert renferme des propriétés antioxydantes très efficaces pour la lutte contre le cancer. Grâce à sa molécule appelée catéchine, il arrive à inhiber le développement des cellules cancéreuses.

Le gingembre

Sa richesse en antioxydants inhibe la progression des cellules cancéreuses. En outre l’extrait de gingembre réduirait la taille des tumeurs de la prostate de 56%. Toutefois, le gingembre est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes qui souffrent de maladies du sang ou de diabète. Demandez l’avis de votre médecin.

Le ginseng

Il stimule le système immunitaire, la mémoire, tonifie l’organisme, prévient et aide à traiter le cancer. Des études épidémiologiques effectuées en Corée ont noté une diminution du risque de cancer chez les personnes consommant du ginseng asiatique. Toutefois, le ginseng est déconseillé pour les personnes qui souffrent de diabète, d’hypertension artérielle et les femmes enceintes ou qui allaitent.

L’artichaut

Les feuilles d’artichaut sont riches en fibres, en vitamines et en antioxydants qui peuvent prévenir plusieurs maladies. Les polyphénols présents dans ce légume aideraient à traiter le cancer du foie en causant l’apoptose (mort des cellules) des cellules cancéreuses. C’est également un diurétique très efficace qui aide à éliminer les toxines de l’organisme. L’artichaut est cependant déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent.

La grenade

Outre sa teneur en vitamines et en minéraux, la grenade possède également un pouvoir antioxydant qui peut prévenir et traiter des troubles comme le cancer. Selon le professeur David, chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, la grenade aiderait à réduire les risques de cancer de la prostate et du sein, grâce à ses effets anti-inflammatoires, anti-prolifération et antioxydants qui inhibent la progression des cellules cancéreuses.

Les brocolis et les choux de Bruxelles

Ces crucifères ne sont pas les mets favoris des enfants et de certains adultes, mais ils contiennent des substances complexes appelées indole-3-carbinol et sulforaphane. Ces substances aident à évacuer les composés cancérigènes avant qu’ils n’endommagent l’organisme.N’hésitez donc pas à en consommer !

Les tomates contre le cancer

Elles sont riches en antioxydants et préviennent plusieurs maladies dont le cancer. Elles présentent une forte teneur en lycopène, un antioxydant qui fait partie des caroténoïdes, il est responsable de la couleur rouge des tomates. Les hommes consommant des tomates régulièrement connaissent une diminution de 10 à 20% de risques de développer un cancer de la prostate.

Les pommes

Selon les chercheurs de l’Université de Cornell, la pomme ralentit la croissance des tumeurs. En effet, les chercheurs ont étudié des rats atteints d’adénocarcinomes, une forme de tumeur maligne responsable du cancer du sein. Une consommation de six pommes quotidiennement par les rangeurs baisse le rythme de l’évolution des tumeurs de 23% comparativement à ceux qui en mangent rarement.

La cannelle

Des chercheurs procèdent à l’étude du cas d’une souris atteintes de différents cancers (mélanome, cancer colorectal, cancer du col de l’utérus…).

Ils concluent que la consommation de la canelle sur une base quotidienne ralentit la progression de la tumeur.

Les légumes à feuilles

Les salades, les épinards ou la encore la blette sont très riches en vitamines, en minéraux et en antioxydants qui neutralisent les radicaux libres.

Les myrtilles

Les myrtilles possèdent des propriétés laxatives et sont très efficaces contre les inflammations des muqueuses de la gorge et de la bouche.

Leurs propriétés antioxydantes permettent une lutte efficace contre les cellules cancéreuses.

Les fruits rouges

Les fraises ou les framboises sont riches en antioxydants comme les flavonoïdes capables de prévenir les maladies cardiovasculaires, le cholestérol et le cancer. Ils renferment une faible quantité de glucides et de lipides, contre une forte teneur en fibres et en vitamine C susceptible de donner un coup de pouce à votre système immunitaire et de faciliter la digestion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here