Bronzer en toute sécurité…les réflexes à avoir.

302
0
PARTAGER
Si le teint diaphane, style poupée de porcelaine, était en vogue au début du vingtième siècle, la tendance actuelle est aux peaux ambrées. Cependant, si la beauté est associée au bronzage et que l’effet bonne mine procure bien-être physique et moral, le soleil peut être dangereux. En effet, coups de soleil douloureux, allergies, vieillissement prématuré de la peau et parfois cancers (mélanomes) sont le revers de la médaille.
Défendre son capital soleil
Le capital soleil est comparable à une réserve d’énergie dans laquelle l’organisme puise à chaque nouvelle exposition au soleil. Il détermine la capacité de la peau à maintenir et à protéger ses structures internes et son bon fonctionnement face aux agressions des uv. Variable selon les individus, il est défini dès la naissance et se détériore au fil du temps, jusqu’à épuisement, plus ou moins rapidement en fonction du vécu et du comportement face au soleil.
Les coups de soleil consomment rapidement ce crédit ; lorsqu’il est épuisé, le cancer menace. En outre, selon de récentes études, 80% du capital soleil peut être épuisé avant 16 ans, il est donc essentiel de le protéger dès l’enfance et d’adopter un comportement responsable face au soleil. Mais si les bambins sont les victimes préférées du soleil, les adultes ne sont pas épargnés. Avec l’âge et le ralentissement hormonal, la production de mélanine, véritable bouclier naturel anti-uv, est désorganisée, la peau perd en densité et s’amincit. Résultat : elle devient plus vulnérable au soleil.
Le bronzage, protection naturelle

La peau se protège naturellement par deux adaptations. Dans un premier temps par un épaississement de la couche cornée et ensuite par la production d’un pigment sombre, la mélanine, qui forme un écran solaire. La qualité et la quantité de mélanine varient selon le type de peau (phototype): certains bronzent facilement alors que d’autres rougissent. Le bronzage est donc une réponse naturelle à l’agression du soleil.

Les conseils des spécialistes

Parce qu’un capital soleil, c’est pour la vie, adoptez les bons comportements face au soleil. Outre l’application régulière d’une crème solaire offrant une double protection contre les rayons uva et uvb, quelques autres recommandations sont à suivre.

    • choisissez toujours un indice de protection adapté à votre type de peau – mais au minimum indice 15.
    • appliquez généreusement votre protection solaire et réutilisez-la fréquemment.
    • évitez l’exposition au soleil entre 11 heures et 15 heures, période la plus chaude de la journée.
    • évitez les expositions prolongées.
    • portez des lunettes de soleil, des vêtements et une casquette ou un chapeau.
  • appliquez le produit une demi-heure avant de vous exposer.

employez une bonne quantité de produit et renouvelez l’application toutes les deux heures ainsi qu’après chaque baignade.

    • achetez de nouveaux produits d’une année à l’autre.
  • n’exposez pas les enfants de moins de 3 ans, et évitez l’exposition directe à tous les enfants.

habillez-les et utilisez pour eux des filtres aux pigments minéraux qui ne provoquent pas d’allergies.

  • et enfin, préparez votre peau. Les recherches médicales ont récemment mis au point des compléments alimentaires capables d’allonger la durée de notre capital soleil.

Nutriments et vitamines au secours de nos défenses anti-uv
Développés contre l’action des rayons solaires sur la peau par les cosmétologues conscients de la pauvreté de notre épiderme en défenses antiradicalaires, certains compléments alimentaires multivitaminés et anti-oxydants protègent les membranes cellulaires et augmentent la tolérance de la peau au soleil. Intégrés dans l’alimentation ou consommés sous la forme de gélules, ils viennent réenclencher naturellement les mécanismes cellulaires au plus profond de la peau, pour l’aider à se booster et à renforcer ses défenses biologiques. Toutefois attention, ces compléments alimentaires complètent une protection solaire mais ne la remplacent en aucune façon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here