Home Non classé Ce que voit un dyslexique en lisant

Ce que voit un dyslexique en lisant

591
0
SHARE

xvwv

Premier constat, le site est totalement illisible, ou difficilement déchiffrable. Il donne un bon mal de tête dès les dix premières secondes. Mais c’est le but pour mieux comprendre la maladie.
Le développeur suédois Victor Widell a mis en ligne un ou pour être plus précis une tentative de simulateur de dyslexie. Les caractères bougent sans cesse, se déplacent, et un temps fou combiné ç un effort de taille sont nécessaires pour parvenir à déchiffrer la quinzaine de lignes qui expliquent la démarche et reprennent la définition de la dyslexie selon Wikipedia

« Une amie dyslexique m’a décrit son expérience de la lecture. Elle peut lire, mais cela lui prend beaucoup de concentration et les lettres donnent l’impression de se déplacer au hasard. »

D’après ce témoignage, l’informaticien décide de donner une image concrète du phénomène. Un phénomène caractérisé par la confusion. La simulation est-elle juste ?

Sur le site du quotidien suédois Aftonbladet, Victor Widell admet que son projet est fondé sur la description réalisée par une seule dyslexique. Il faut savoir que les symptômes de la dyslexie sont extrêmement variables selon les individus. Mais il souligne que les retours sont « essentiellement positifs ».

La dyslexie touche environ 5 % de la population

Des chercheurs franco-italiens trouve en 2012 une solution simple susceptibles de résoudre le problème de lecture auquel sont confrontés les dyslexiques : un plus grand espacement des lettres.

L’étude codirigée par Marco Zorzi (université de Padoue) et Johannes Ziegler (laboratoire de psychologie cognitive, CNRS, université d’Aix-Marseille) dévoile que l’espacement des lettres augmente la vitesse de lecture de 20 % et abaisse le nombre d’erreurs commises. Les scientifiques avaient même développé une application pour iPad et iPhone

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here