Home Non classé L’escarre : la peau qui se nécrose (Causes, symptômes, diagnostic et traitement…)

L’escarre : la peau qui se nécrose (Causes, symptômes, diagnostic et traitement…)

239
0
SHARE
L’escarre
L’escarre

L’escarre, aussi connue comme « plaie de lit » ou « ulcères de décubitus », est une destruction de la peau touchant principalement les malades alités.

Ces lésions sont provoquées par une pression excessive et prolongée.

Les escarres apparaissent souvent au niveau des zones d’appuis, tels que: fesses, talons, région du sacrum, coudes, omoplate ou partie postérieure du crâne comme une croûte noirâtre, voire ulcère.

L’escarre peut s’étendre et causer une surinfection ; elle ne se soigne pas d’elle-même.

Causes 

L’apparition des escarres est due à l’immobilisation au lit, fréquent chez les personnes ayant perdu leur mobilité naturelle (coma, paralysie) ou celles en mauvais état général (déshydratation, dénutrition).

Quand la peau se frotte entre la partie osseuse et la surface externe, les vaisseaux sanguins se bouchent ne pouvant plus transporter l’oxygène et les nutriments à la peau.

C’est ainsi qu’apparaît la nécrose cutanée, sous forme de croûte noirâtre sur la peau, de plaies, et d’ulcères.

Symptômes de l’escarre

L’escarre est évolutive, elle débute par :

  • Une zone rouge et douloureuse qui apparaît sur la peau.

Ensuite, la peau devient :

  • Noire
  • Épaisse
  • Rêche
  • Insensible au toucher

La peau est nécrosée.

Diagnostic et traitements

Consultez un dermatologue afin de traiter l’escarre.  L’escarre doit être désinfectée, ensuite il faut éliminer les structures cellulaires et tissulaires nécrosées provoquant l’inflammation, afin de cicatriser la plaie.

Il existe plusieurs moyens pour traiter l’escarre:

  • avec une pommade à la trypsine
  • ou des pansements hydrocolloïdes

La chirurgie est recommandée uniquement aux patients présentant des difficultés de cicatrisation  (au-delà de 3 mois).

Prévenir l’escarre

Afin de prévenir l’escarre, voici quelques conseils à suivre chez toute personne alitée :

  • changez de façon régulière la position du malade
  • massez le malade dans les régions à risque
  • appliquez tour à tour du froid et du chaud (par exemple, appliquez des glaçons juste avant d’appliquer un sèche-cheveux)
  • afin d’éviter la macération, changez sans délai tout vêtement souillé ou sale.

Remboursement de la Sécurité sociale

En suivant le parcours de soins, l’Assurance maladie prend en charge la consultation chez un dermatologue à 70% du tarif de convention fixé selon les secteurs.

L’acte chirurgical est remboursé par la Sécurité sociale à 70% du tarif conventionnel.

Remboursement de la mutuelle

Votre mutuelle prend en charge le montant restant du remboursement pour une consultation chez un dermatologue et pour un acte chirurgical.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here